Actualités

30 Sep 2018
banon.culture

Concert création « Hybrid songs » Isabelle Courroy solo

Vendredi 19 octobre 2018 - 21h
Concert création « Hybrid songs » Isabelle Courroy solo
———
Isabelle Courroy, flûtes kaval
François Wong, mise en espace sonore
Antoine Bourachot, régie son
———————
Tarifs : 12 € / réduit 6 € / moins de 12 ans gratuit / abonnement 8 € (voir conditions – OTI Haute-Provence Pays de Banon – 04 92 72 19 40)
———————
Hybrid songs
Avec Hybrid songs, Isabelle Courroy explore toutes les facettes des flûtes pastorales obliques de l'Europe orientale à l'Asie occidentale. De la lamentation millénaire que l'on tirait des flûtes d'os à la création la plus contemporaine sur instrument de cristal, son souffle nous transporte hors temps dans le sillage de son énergie. 
———
Compositions : Zad Moultaka, Michel Moglia, François Wong, Isabelle Courroy et différentes traditions musicales emblématiques des flûtes kaval.
———————
La création « Hybrid song » fait suite à une résidence de 5 jours en L’Église Haute.
———————


Isabelle COURROY
———
Instrumentiste transfuge de la flûte traversière contemporaine dont elle a suivi le parcours de concertiste, Isabelle Courroy s’est saisie d’une flûte ancestrale jouée en Europe orientale et Asie occidentale, appelée kaval.
De cet instrument, dont elle privilégie la version oblique pour sa liberté d’embouchure, sa palette sonore rare et ses qualités mélismatiques, elle s’est faite pionnière en Europe occidentale. Elle en a féminisé le jeu et développé sa plasticité novatrice. Par la mise en tension des différentes esthétiques qui continuent de marquer son parcours, elle ouvre de nouvelles voies de création, initie de nombreux projets et nourrit les collaborations les plus singulières. Elle se produit tant en France qu’à l’étranger : Yémen, Égypte, Turquie, Algérie, Maroc, Espagne, Portugal, Sardaigne, Albanie, Serbie, Tchéquie, Hongrie, Suisse, Belgique, Luxembourg, Allemagne, Danemark, Japon…
Auteure, arrangeure et compositeure, elle écrit aussi pour la danse, le théâtre et le cinéma.
Elle œuvre également dans le domaine de la lutherie et accorde une place importante à la transmission.
Sa discographie est saluée par les Victoires de la Musique, l’Académie Charles Cros, Diapason d’or, ffff de Télérama, Choc du Monde de la Musique, Bravo !!!! Trad Mag…
———
Formation initiale
Parallèlement à ses études d’Histoire de l’art et de philosophie, Isabelle Courroy a étudié la flûte traversière auprès de Maître G. Crunelle, professeur honoraire au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. Elle a obtenu sa Médaille d’Or au Conservatoire national à rayonnement régional de Marseille dans la classe de Jean-Louis Beaumadier. Au sein de l’orchestre Musicatreize sous la baguette de Roland Hayrabedian, elle a la chance de suivre la direction artistique de Maurice Ohana, à l’occasion de l’enregistrement du Llanto por Ignacio Sanchez Mejias (Victoires de la musique et Choc du Monde de la Musique 1992). Cette rencontre avec le compositeur qui admirait tant le cante jondo de García Lorca marquera fortement son parcours.
———
Créations en cours : LOXIAS – Souffles de cristal, performance solo ; CONTRETEMPS avec Bruno Allary et Patrick Boucheron ; MELIZMA, projet à géométrie variable ; KAVALDJISTAN – Terres de kavals ; JASMINE Ciné-concert – Musiques à modeler
Collaborations : Avec la Cie Rassegna – Il sole non si muove ; avec Shadi Fathi – L’immobile voyage ; avec les musiciens du Collectif AKSAK (musiques créatives des Balkans) ; avec Panselinos (musiques traditionnelles grecques) ; avec Françoise Atlan – Noches et La Rose et le jasmin.
———
Isabelle Courroy s’est produite plusieurs fois à l’Église Haute pour différentes versions de « L’immobile voyage », en duo avec Shadi Fathi (septembre 2011 et août 2014), puis en trio avec Wassim Halal (août 2016), pour Aksak « Les artisans du temps » avec Philippe Franceschi, Patrice Gabet, Lionel Romieu et Christiane Ildevert (juillet 2017).
———
En savoir plus
http://kaval.org
En particulier sur les flûtes kaval
https://kaval.org/les-flutes-kaval
https://www.facebook.com/izabelcourroy
———————
François WONG
———
François Wong, saxophoniste et compositeur, œuvre dans le champ des musiques improvisée, électro-acoustique et expérimentale. Il se produit régulièrement sur scène et développe des dispositifs pour saxophone et électronique. Son activité est régulièrement liée à des résidences de recherche et d'écriture (Muse en Circuit Alfortville, GRIM/GMEM Marseille).
Il joue régulièrement avec des musiciens de la scène improvisée et est également co-initiateur du Grand8, grand ensemble de musique improvisée sur la région PACA.

Son activité de compositeur est centrée sur la musique électroacoustique : pièces acousmatiques, radiophoniques et mixtes. C'est dans ce cadre qu'il écrit des pièces pour kaval et bande avec Isabelle Courroy et qu'il contribue à la mise en espace sonore globale de son spectacle "Loxias, souffle de cristal".
http://www.francoiswong.net
https://www.facebook.com/francois.wong.73
———————
Zad MOULTAKA
———
Compositeur et plasticien franco-libanais né au Liban en 1967 dans le milieu du théâtre contemporain arabe, Zad Moultaka, compositeur et plasticien, compose et peint depuis l’enfance.
Il commence le piano dès l’âge de cinq ans et poursuit ses études au conservatoire de Beyrouth. En 1984, chassé par la guerre, il s’installe à Paris. Il obtient quelques années plus tard deux premiers prix à l’unanimité (piano et musique de chambre) au CNSMDP de Paris et entame une brillante carrière de soliste.
En 1993, il met un terme à ce parcours pianistique pour se consacrer à la composition et à la peinture, poursuivant une recherche personnelle sur le langage plastique et musical. 
Dans son travail de compositeur, il intègre les données fondamentales de l’écriture contemporaine occidentale – structures, tendances, familles et signes – aux caractères spécifiques de la musique arabe – monodie, hétérophonie, modalité, rythmes, vocalité…
Cette recherche touche de nombreux domaines d’expérimentation, de la musique chorale à la musique d’ensemble, de la musique de chambre à la musique vocale soliste, de l’opéra, l’électroacoustique, la musique de film aux installations sonores et à la chorégraphie…
Collaboration musicale avec de nombreux artistes à travers le monde. Création de l’ensemble Mezwej en 2004.
Parallèlement son activité de peintre s’est intensifiée depuis 2011. De plus en plus audacieuse, elle éclot à Beyrouth, Abu Dhabi, Venise, Paris et à la Biennale d’Art de Venise (mai – novembre 2017).
En savoir plus
http://zadmoultaka.com
———————
Michel MOGLIA
L'infinie vibration de la flamme, du temps et de la vie
Michel Moglia est né en 1945. De formation classique, il travaille pendant quinze années la flûte traversière sous la direction de R.Hériché, de l'Opéra de Paris. Au titre de la coopération, il part enseigner les Lettres Modernes au Niger et se passionne alors pour les danses de possession, ainsi que pour la musique des nomades du Sahara. Des musiciens peuls l'initient à l'usage de la flûte droite.
Il exerce plusieurs métiers - photographe, moniteur de plongées, céramiste. Il commence ses recherches visuelles sur le feu et sur la fusion des éléments en 1977.
L'analogie entre les souffles des brûleurs et le souffle de la respiration l'incite, en 1985, à débuter une recherche sonore systématique autour des phénomènes de combustion. Il crée en 1989 le premier Orgue à Feu : ensemble modulable de tuyaux titane et inox. 
« J’ai décidé un jour d’organiser ma propre vibration au sein du monde sonore foisonnant de notre planète. J’ai créé ainsi mon chant, finalement identique à celui d’un loup, mais avec des moyens humains, notamment l’usage du feu qui brûle en nous et qui organise notre respiration. Pour moi, le feu est passionnant parce qu’il est à la fois le Bien et le Mal. Gaston Bachelard le dit très bien dans La Psychanalyse du Feu : Le feu brille au Paradis et brûle en Enfer ».
En savoir plus
http://www.orgue-a-feu.com
———————
Antoine BOURACHOT
Dès sa petite enfance il est en contact avec les milieux artistiques, notamment musicaux. Très tôt sensibilisé à la musique et plus largement au son il décide à l’adolescence de faire des études de physique et se spécialise en acoustique. Après deux stages au LMA (Laboratoire de Mécanique et d’Acoustique) du CNRS de Marseille en psychoacoustique, puis en synthèse sonore, il fait actuellement une thèse mêlant perception et synthèse dans le nouveau laboratoire interdisciplinaire  PRISM (Perception Représentations Image Son Musique).
Participant au développement de banon.culture depuis sa création, il assure la sonorisation et la prise de son des concerts de L’Église Haute depuis 2008.
———————
Proposé par L’Église Haute-banon.culture au sein de l’exposition « En son jardin »
https://www.facebook.com/events/338595473376793/
———————
www.facebook.com/pages/banonculture/200568593331674
https://twitter.com/banon_culture
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
———
Information & Réservation : OTI Haute-Provence Pays de Banon : 04 92 72 19 40 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.http://village-banon.fr
———
Soutien du Conseil départemental des Alpes de Haute-Provence
———————

Lu 224 fois
Plus dans cette catégorie :

Rechercher

Agenda

Comment trouvez-vous notre nouveau site internet ?

Nous contacter

Mairie de Banon
Place Charles Vial
04150 Banon
  mairiebanon-ahp@wanadoo.fr
  04.92.73.20.08

Lettre d'informations

Restez informés de l'actualité de notre village !